grands espaces confinés

Enfermé pendant encore trois semaines, je repense à toutes ces échappées belles qui avaient pour but – ironie sublime – de nous éloigner de la civilisation pour mieux nous retrouver. Le Finistère, Belle-Île-en-Mer, les Alpes bavaroise, la Vanoise…

L’envie de s’enfuir vers ces ailleurs vastes et solitaires se fait plus prégnante à mesure des jours qui s’écoulent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s